Sans titre 12

Nagez dans l’univers de Coralie Balmy

Partant(e)s pour un 4×200 en nage libre ?

L’ancienne nageuse Olympique Coralie Balmy s’est prêtée au jeu de l’interview Ta Belle Mer. Elle nous en dit plus sur son parcours, la création de son association Coco An Dlo en faveur des jeunes et de l’océan et propose même des astuces durables pour la vie au bureau

Rencontre.Sans titre 12

©Stéphane Warin

Peux-tu nous en dire un peu plus sur ton parcours 

J’ai été sportive de haut niveau et membre de l’équipe de France de natation pendant 10 ans. J’ai participé à 3 Jeux Olympiques et plusieurs autres grands championnats internationaux.

Après l’arrêt de ma carrière, une médaille olympique et un record du monde à la clef, j’ai intégré l’équipe de soigneurs au CESTMED (Centre d’Etudes et de Sauvegarde des Tortues marines de la Méditerranée) pendant 2 ans. Mon diplôme d’assistante vétérinaire m’a aussi permis de participer à une missions scientifique en Polynésie française sur les tortues marines pendant 6 mois.

Puis, forte de ces expériences professionnelles et après avoir validé mon BPJEPS Activités Aquatiques de la Natation, j’ai créé l’association COCO AN DLO en 2019 en Martinique. COCO AN DLO a deux priorités: lutter contre les accidents de noyades (première cause de mortalité chez les enfants en France) et sensibiliser à l’impact de la pollution sur l’environnement.

A7R2522 scaled 1

©Stéphane Warin

Quel événement sportif t’as le plus marquée et pourquoi ?

Ce sont les Jeux Olympiques de Londres en 2012, où nous avons remporté la médaille de bronze avec les filles du relais 4×200 nage libre. Cet évènement m’a beaucoup marquée parce que ce relais était une histoire d’amitié, de respect et de sororité.

Sans titre 26

©Stéphane Warin

Qu’est-ce qui t’as incité à créer l’association COCO AN DLO ?

Le constat que trop peu d’enfants apprennent à nager en milieu scolaire (je n’ai moi même jamais été à la piscine avec mon école), et la volonté à vouloir partager ma passion pour la nature et les océans: offrir une nouvelle liberté “J’apprends à nager pour découvrir le milieu marin”.

Sans titre 27

©Coco An Dlo

Pourrais-tu nous en dire plus sur COCO AN DLO ?

COCO AN DLO intervient en milieu scolaire, par la formation des professeurs des écoles à l’enseignement de l’aisance aquatique, et propose des outils pédagogiques à utiliser en classe, en piscine et en milieu naturel, tout cela en Martinique.

Quels sont tes projets pour 2022 ?

Mes projets pour 2022 sont de pouvoir être présente auprès de plus d’enfants, et de plus de professeurs des écoles en Martinique, grâce à la création d’un nouveau poste au sein de l’association. Et pourquoi pas étendre les actions de l’association dans les autres territoires d’Outre Mer.

Sans titre 29

©Coco An Dlo

Quelles sont les pratiques et astuces que tu pourrais conseiller afin de préserver l’océan depuis le bureau ?

L’océan accueille les déchets terrestres car il est le point final du voyage de toute la pollution que nous créons (gyres). Pour préserver l’océan depuis le bureau, on peut consommer mieux en limitant la consommation de produits emballés (bouteilles d’eau, repas à emporter dans des emballages à usage unique), se déplacer en favorisant les transports collectifs ou neutres, ou tout simplement instaurer des mesures de tri au bureau, avec un cercle vertueux autour de la consommation de papier (consommation, tri, revalorisation, réutilisation).

Merci Coralie et à bientôt !

Envie de faire d’autres rencontres positives et durables ?

Plongez aux côté de l’association  Coral Guardian, qui protège et restaure les récifs de coraux dans le monde.

Partez à la rencontre de Julien, le co-fondateur de Blutopia, le média qui fait des vagues !